massacre au mali: bensouda condamne

La cour pénale internationale (CPI) a décidé d’annuler son enquête sur les crimes présumés commis par l’armée américaine en Afghanistan. Une décision qui n’a pas manqué de réjouir le numéro un américain Donald Trump.

« La Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale (CPI) a rejeté, à l’unanimité, la demande du Procureur d’ouvrir une enquête pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre présumés sur le territoire de la République islamique d’Afghanistan. Les juges ont décidé qu’une enquête sur la situation en Afghanistan à ce stade ne servirait pas les intérêts de la justice..», a indiqué le communiqué de la Cour pénale internationale (CPI).

Toutefois , les juges ont reconnu la compétence de la Cour sur les crimes et admettent leur gravité, mais affirment qu’aucune des parties visées par la procureure n’est prête à coopérer, ni Kaboul, ni les talibans, ni les Etats-Unis

Notons que , les États-Unis, qui ne sont pas membres de la Cour, avaient annoncé des sanctions sans précédent mi-mars à son encontre, avec des restrictions de visa contre toute personne « directement responsable » d’une éventuelle enquête « contre des militaires américains ».

La décision de la CPI , n’a pas laissé le Président Donald Trump indifférent qui a donc salué « une grande victoire » pour « l’État de droit ».

A titre de rappel , la procureure générale de la Cour Fatou Bensouda avait annoncé en 2017 qu’elle allait demander aux juges l’autorisation d’ouvrir une enquête sur des crimes de guerre et crimes contre l’humanité présumés commis depuis 2003 en Afghanistan, notamment par l’armée américaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.