SALL MAIRE DEDAKAR

Khalifa Sall, qui a humé l’air de la liberté, dimanche dernier, poursuit ses visites dans les familles religieuses. Dans son agenda, une visite de courtoisie aux chefs religieux du pays. Et, ce vendredi il est présentement à Touba. Lors de cette rencontre, l’ex-maire de Dakar est revenu sur son séjour carcéral et les conditions dans lesquelles il a été élargi de prison.

«À la prison, on m’a foutu dehors. On m’a demandé de sortir, j’ai catégoriquement refusé, parce que je n’ai pas demandé la grâce. C’est ainsi qu’ils m’ont pris avec mes bagages pour me mettre dehors», a-t-il confié au marabout dans les colonnes du journal Les Echos.

Il confirme qu’il y a eu un deal pour le faire sortir de prison. «On m’a proposé un marché que j’ai refusé, car je n’ai pas peur de la prison. Il n’y a que des humains là-bas. L’essentiel, c’est de garder sa dignité», poursuit-il.

Pour rappel, Khalifa Ababacar Sall avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement et 5 millions de francs CFA d’amende, le 30 mars 2018, pour « faux et usage de faux » et « escroquerie portant sur les deniers publics » dans l’affaire dite de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. Une peine confirmée en appel le 30 août suivant.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.