POLICE SENEGALAISE

Un scandale sexuel secoue actuellement le district sanitaire de Keur Massar. Un aide-soignant qui se serait passé pour un gynécologue a été accusé de viol samedi dernier, vers les coups de 17 heures, par une jeune femme qui était venue pour une consultation. Il a été aussitôt arrêté par les gendarmes de la localité.

Tout est parti des cris stridents de détresse de la jeune femme, qui ont fortement alerté tous les services de soin du district sanitaire de Keur Massar. Elle s’agrippe aux habits de l’aide-soignant, débite des insanités sur lui et le taxe de toutes sortes de maux. Alertés par les cris, les employés se déploient sur les lieux et tentent de défaire l’étreinte de la dame et s’emploient à la calmer. Mais celle-ci refuse de se calmer et crie au viol.

«C’est bien toi! Tu viens tout de suite de me l’avouer devant moi avant de me présenter des excuses», s’écrie sans cesse la patiente. Interrogé, le mis en cause a réfuté avec véhémence les allégations de la dame. Mais il a été malgré tout interpellé et placé en garde à vue. Ce dernier sera présenté au procureur de la République du palais de justice de Pikine, pour exercice illégal de la profession de médecin, usurpation de titre et viol commis avec contrainte.