« Boycotter l’Afrique du Sud, est un discours d’abruti politique congénital », Kemi Séba

Kemi Seba est prêt à répondre de ses actes. Sous le coup d’une procédure d’expulsion qui lui avait été notifiée par les autorités sénégalaises en 2017,  l’activiste franco-béninois Kemi Seba a décidé de revenir à Dakar ce week end. Ce, pour son procès pour avoir brûlé un billet de 5000 Fcfa  « Trois ans après avoir été déporté du pays de la Teranga, je serai de retour ce Dimanche 23 Février à l’aéroport Blaise Diagne International pour répondre à ma convocation judiciaire comme un homme (ou une femme) de principe se doit de le faire. J’assisterai donc le lendemain à mon procès qui débutera le Lundi 24 Février à 9h. Je serai accompagné de mes avocats. Apaisé, sans rancune, sans colère, car je sais que Dieu me donne et me donnera encore plus raison demain pour chacun des sacrifices encourus pour notre peuple. Chers frères et sœurs », a-t-il annoncé.

Pour rappel, l’activiste Kemi Seba, Président de l’Ong l’Urgence panafricaine avait été relaxé en première instance sans peine ni dépens, mais la partie civile, à savoir la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), avait fait appel. A sa sortie de prison, il avait été conduit à l’aéroport et expulsé du pays avec la décision d’interdiction de séjour au Sénégal.

Laisser un commentaire