Home A la une Hydroma : et si on s’intéressait (enfin) à l’hydrogène naturel ?

Hydroma : et si on s’intéressait (enfin) à l’hydrogène naturel ?

Hydrogène gris, bleu, turquoise, vert… ce gaz s’offre aujourd’hui sous toutes les couleurs en Europe. Pourtant, ce candidat à la transition énergétique existe sous une forme naturelle dans la croûte terrestre. Des études ont permis de mettre en lumière des gisements un peu partout sur le globe, notamment au Mali où la société Hydroma s’en sert pour produire de l’électricité propre.

Après avoir misé sur l’hydrogène gris, bleu et turquoise, les grandes puissances de ce monde ont jeté leur dévolu sur l’hydrogène vert. Plus vertueux que les précédentes formes, cette ressource s’obtient à partir d’électrolyse alimentée par des énergies renouvelables comme l’éolien et le solaire.

Mais, pourquoi fabriquer un gaz qui existe déjà dans la nature ? Une question à l’origine d’Hydroma Inc., société malienne d’exploration et d’exploitation de gaz. Créée en 2012 par l’homme d’affaires malien Aliou Diallo, cette compagnie produit de l’électricité propre à partir de l’hydrogène naturel, depuis au moins huit ans.

De l’électricité propre et gratuite pour le village de Bourakébougou

Tout a commencé en 2010, après la découverte fortuite d’hydrogène naturel dans le cercle de Kati (Mali). L’entrepreneur décide alors d’amorcer une véritable révolution énergétique. A l’époque, c’était un pari fou puisqu’il n’existait pas encore de consensus sur l’existence même de ce gaz dans le manteau terrestre.

Qu’à cela ne tienne, Hydroma Inc. a acquis au Mali un permis d’exploitation pour l’hydrogène gazeux couvrant une superficie de 1264 km² à l’intérieur du bloc 25. Depuis, le groupe y mène des forages, qui ont permis d’identifier vingt-cinq puits positifs dans le cercle de Kati.

De 2012 à 2019, la compagnie a exploité l’un de ces puits, près du village de Bourakébougou, grâce à une unité pilote. À partir de l’hydrogène naturel, elle produit de l’électricité verte qu’elle distribue gratuitement aux habitants.

Des prospections au Canada et en Australie

Constatant le succès de cette phase d’essai, Hydroma a lancé en juin 2019, la seconde étape de son projet énergétique : la production industrielle d’électricité propre à partir de l’hydrogène naturel.

Retardée à cause de la crise sanitaire du coronavirus, cette importante phase a repris ces dernières semaines. Mais l’entreprise est en attente de partenariats en Europe pour récolter des financements supplémentaires.

Pour l’instant, Hydroma a commencé des prospections au Canada et en Australie, des territoires qui abriteraient d’immenses réserves d’hydrogène naturel. Aussi, la compagnie compte à terme produire le combustible par électrolyse de l’eau, un procédé bas carbone.

L’ère de l’hydrogène naturel approche

Par ailleurs, Hydroma Inc. s’invite dans l’hydrogène solaire avec la construction de champs de panneaux photovoltaïques au Mali et au Sénégal. Se faisant, le groupe se positionne sur un secteur en plein essor dans le monde entier, et surtout en Europe, où l’hydrogène vert connait son heure de gloire.

Des pays comme la France et l’Allemagne ont récemment dévoilé des plans en faveur de cette filière. Un positionnement qui les pousse allègrement vers l’hydrogène naturel, un gaz totalement vertueux car abondant, renouvelable, propre et à moindre coût. Ce qui en fait le candidat idéal pour la transition énergétique.

Most Popular

Nigeria: La prison centrale de Lagos en feu

Plusieurs coups de feu ont été étendus et une épaisse fumée noire s’échappait du toit de la prison centrale de Lagos (Nigeria), ce jeudi,...

Emigration clandestine: 20 migrants Sénégalais tués après l’explosion de la pirogue

L'information a fait le tour du web. En effet, la pirogue de migrants clandestins qui a explosé en pleine mer, a fait plus de...

Cité keur Gorgui : Les guinéens de Dakar dans la rue…

Nous sommes à Cité Keur Gorgui à DAKAR.  Une foule importante de jeunes guinées sont sortis crier leur colère. Ils étaient tout à l’heure...

Alpha Condé : vainqueur dans 4 circonscriptions ……?

Alors que les résultats provisoires commencent à être officialisés par la CENI, en faveur du président Alpha Condé,  M. Cellou Diallo,  leader de l’UFDG,...