Affaire Guy Marius Sagana: Ousmane Sonko trouve ''ridicule'' son arrestation

« Quand le vendredi 11 octobre l’Assemblée des comploteurs voudra mener à l’abattoir politique le patriote Ousmane Sonko, l’Assemblée populaire composée des dignes filles et fils du peuple qui cherchent à sortir le Sénégal et l’Afrique du complot de l’impérialisme et de ses représentant.e.s sénégalais.e.s, africain.e.s devra être dans la rue.

Nous sommes toutes et tous menacé.e.s.
Nous ne pouvons permettre qu’après la liquidation de Karim, de Khalifa s’en suive celle de Sonko.

Il nous revient d’être les gardiens de la démocratie, des libertés sans cesse piétinées depuis 2012.

Au péril de notre vie, il est temps de dire DAFA DOY! Pour un meilleur Sénégal à rendre à nos enfants et petits-enfants nous devons arrêter cette bande de sénégalais indignes qui se croient tout permis.

Ce qui est en jeu dépasse Sonko. Il s’agit de notre présent et de notre futur que ces apatrides, ces parasites veulent nous voler. Cela nous ne pouvons le permettre. Cela personne ne le défendra à notre place.

Je lance un appel à la mobilisation pour la défense des miettes de démocratie qui nous restent depuis l’arrivée de ces vampires.
Cette bataille nous devons la gagner », a confié l’activiste Guy Marius Sagna.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.