Guinée: Le président Alpha Condé arnaqué par un individu

Rien ne va plus pour Alpha Condé. Alors que la population guinéenne était encore dans la rue hier, le régime d’Alpha Condé semble vouloir faire croire que les manifestations sont infiltrés par des… forces étrangères. La preuve, 46 sénégalais sont aux arrêts selon un ridicule communiqué de la cellule de communication du gouvernement.

En effet, selon le communiqué, « une descente de Police a permis de découvrir et interpeller les Mardi 22 et Mercredi 23 octobre 2019, respectivement 57 et 84 sujets étrangers africain et guinéens. Ces 141 individus étaient confinés dans des concessions aux périphéries de Conakry précisément à Kagbélen dans la commune dUrbaine de Dubréka et Kountya dans la préfecture de Coyah ». Parmi les 141 interpellés, on compte 84 Bissau-Guinéens, 46 sénégalais, 9 Guinéens… Aussitôt informé, le Procureur Général de la République a ordonné l’ouverture d’une enquête. Les premières auditions menées par des officiers de police judiciaire révèlent une présence insolite et suspecte. Cette opération prouve à suffisance la récurrence d’infiltration de corps étrangers tant à Conakry que dans les grandes villes de l’intérieur du pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.