grève des boulangers: les beignets font les affaires

Les boulangers observèrent depuis ce matin une grève de 72 heures pour fustiger l’augmentation notée sur le prix du sac de farine. A Louga les vendeurs de beignets et les boutiquiers se frottent les mains. Ils ont été pris d’assaut très tôt le matin par les populations.

« Une bonne partie de mes biscuits est écoulée. Les habitants du quartier ont tout acheté. D’habitude, ils restaient ici plusieurs journées sans être vendus »a déclaré le boutiquier Seydou Khouma basé au quartier Keur Serigne Louga.  D’autres familles plus nombreuses ont préféré la bouillie, le « laakh ou Saumbi», ou même allé chez les vendeurs de beignets pour faire leur petit déjeuné, rapporte lougawebmedia.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.