grève à l'ugb

Les Etudiants de l’université Gaston Berger de Saint Louis ne badinent pas. En effet, la Coordination des étudiants de Saint Louis (CESL) a décrété, ce mardi, un nouveau mot d’ordre lors d’une assemblée générale.

Ainsi, les pensionnaires de Sanar ont décrété des journées sans tickets illimitées et le non-paiement des chambres pour une période de quatre mois.

«Malgré l’appel incessant au dialogue afin de pacifier l’espace universitaire, l’administration reste statique sur ses positions et poursuit sa logique d’appliquer les résolutions inadmissibles de l’assemblée de l’université», indiquent les étudiants dans un communiqué

Pour rappel, les étudiants contestent le retard du paiement des bourses et déplorent aussi les eaux usées qui  envahissent le campus de l’université Gaston Berger de Saint Louis.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.