gestion de l'eau

Le combat est perdu pour Suez et le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement. L’attribution du marché d’affermage au groupe français est contraire au principe de transparence.

C’est la décision de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) qui a ordonné la reprise des évaluations, a annoncé L’Observateur dans son édition du jour. Autrement dit, l’Armp impose un retour à la case départ parce que l’esprit de la compétition a été faussé depuis le début. C’est ce qui ressort de la décision n°027/Armp/Crd/Def du 13 février 2019 du Comité de règlement des différents (Crd) statuant sur le recours de la Sénégalaise des eaux (Sde).