Un proche de Jammeh arrêté

L’accusation est du journal britannique « The Guardian ». Yahya Jammeh, l’ancien président gambien, est accusé d’avoir volé plus de 500 millions de francs Cfa en Gambie avant de s’exiler en Guinée équatoriale.

Le journal s’appuie sur une enquête de journalistes d’investigation regroupés au sein d’une structure dénommée «The Organised Crime and Corruption Reporting Project, Projet de signalement du crime du crime organisé et de la corruption».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.