Un proche de Jammeh arrêté

Deux ans après la fuite de Yahya Jammeh, son portrait est retiré des billets de banque en Gambie. L’ancien président régnait en maître sur les coupures de banque dans le pays. Mais la Banque centrale de Gambie a décidé d’enlever les images de l’ancien chef de l’Etat des billets de banques car ce dernier s’est tristement illustré dans le pays comme un dictateur craint et pas vraiment un chef d’Etat aimé de son peuple.

Cette décision de retirer la photo de Yahya Jammeh des billets de banque est favorablement accueilli dans les gambiens. Car, selon Madi Jobarteh, grand défenseur gambien des droits humains, la monnaie « n’est pas une propriété personnelle et ne devrait pas arborer le visage d’un président en exercice »Selon Jobarteh, seuls les héros de l’indépendance de la Gambie mériteraient de figurer sur les billets de banque.

Remplacé par un oiseau

Yahya Jammeh est totalement absent des nouveaux billets de banque mis en circulation en cette période de la tabaski. De nouveaux billets sont donc entrain d’être introduits sur les marchés et autres commerces. Des coupures de 50, 100 et 200 dalasis, la monnaie gambienne, sont introduites dans tout le pays. Des billets sans Yahya Jammeh remplacé par un oiseau sur une face des billets, et des mégalithes, un pêcheur ou un riziculteur sur l’autre face.

Rappelons que Yahya Jammeh a dirigé la Gambie de 1994 en 2016. Arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 1994, il sera battu dans les urnes à la régulière par l’actuel président Adama Barrow en 2016. Depuis, il vit en exil en Guinée équatoriale où il a trouvé refuge depuis janvier 2017. Il est accusé de nombreuses exactions et serait responsables de plusieurs crimes de sang dans le pays.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.