Gabon: Ali Bongo encore à l'hôpital en Angleterre ?

Le fils d’Ali Bongo est désormais nommé au poste de « coordinateur général des Affaires présidentielles ». C’est du moins l’une des informations phares qu’il convient de retenir du conseil des ministres tenu ce jeudi 5 décembre 2019.

Noureddine Bongo Valentin,  fils aîné du président, aura désormais pour mission au sein de l’appareil d’état d’assister son père dans la conduite de toutes les affaires de l’Etat et de veiller à la stricte application de ses décisions.

Selon les différentes informations relayées par les médias, le lauréat serait plutôt bien connu au palais de la présidence du Gabon. Même si son rôle n’a jamais été aussi formel, Noureddine Bongo Valentin était bien impliqué dans les affaires relatives à la gestion du pays.

Nomination après la chute de Laccruche

Le poste qu’il occupe est vieux mais il est visiblement le plus jeune à l’occuper. Cette nomination intervient seulement quelques jours après l’interpellation du chef de cabinet du président. Brice Laccruche Alihanga dont le ministère était « chargé du Suivi de la stratégie des investissements humains et des objectifs de développement durable » avait été déchargé de son poste et interpellé au lendemain de sa destitution.

Plusieurs proches de Bongo avaient également été interpellés puis jetés en prison ces derniers jours. Il leur est notamment reproché des faits de détournement de fonds publics. Certains observateurs font remarquer que la nomination de Noureddine Bongo Valentin serait en vue d’une probable succession d’Ali Bongo affaibli par la maladie.

Une troisième génération des Bongo?

En effet il avait été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Après plusieurs mois passé hors du pays, il a finalement repris véritablement ses activités. L’apparition publique qui aura marqué l’esprit de tous est celle qu’il a faite lors du défilé militaire pour la fête nationale.

Il s’appuie désormais sur une longue canne pour marcher. Du côté du pouvoir, la nomination du fils aîné du président à ce poste est à cause de ses compétences dans ce domaine. Rappelons que Ali Bongo a pris le pouvoir au Gabon après le décès de son père, le président Omar Bongo.

Laisser un commentaire