Gabon: La justice rejette la demande d’expertise sur l’état de santé d’Ali Bongo

La justice gabonaise a rejeté la demande d’expertise réclamée par l’opposition lors du retour du Président Ali Bongo, après des mois de convalescence suite à un AVC.

Le collectif « Appel à agir » regroupant 10 personnalités de l’opposition et de la société civile, Marc Ona de « Tournons la page », l’universitaire Noël Boudzanga, avaient décidé de déposer un recours auprès de la justice pour désigner un médecin en vue d’une expertise médicale sur l’état de santé du Président afin de déterminer s’il est apte à diriger le pays.

La requête « est irrecevable et il n’y a pas lieu à autoriser (les requérants) à assigner le Président de la République devant nous », a jugé le tribunal de première instance de Libreville, selon l’ordonnance envoyée par l’une des dix personnalités à l’origine de la requête.

Une décision  » prévisible  » pour Marc Ona, activiste et membre du collectif « Appel à agir ». « Nous savions très bien qu’en posant cet acte, la justice allait rendre cette décision, tout simplement parce que ceux qui rendent la justice au Gabon sont sous le diktat du pouvoir en place », a-t-il déclaré.

Victime d’un AVC le 24 octobre alors qu’il se trouvait en Arabie saoudite, le président Bongo, est rentré discrètement fin février à Libreville depuis Rabat où il était en convalescence depuis trois mois.

Check Also

Gabon: La guerre de succession fait rage alors que Ali Bongo agonise à Londres

La guerre de succession est ouverte au Gabon. Ali Bongo vit peut-être ses dernières heures…