ali bongo

Le retour au pays d’Ali Bongo n’a pas été bénéfique pour tout le monde dans le cercle fermé des proches du président de la république du Gabon. Après s’être séparé d’Etienne Massard Kabinda du ministère de la Défense nationale, c’est au tour de son ange gardien, le sud-coréen, Maître Sang Chul Park de faire valoir ses droits à la retraite.

Maître de taekwondo, huitième dan et garde du corps personnel du président, Sang Chul Park est un expert des arts martiaux sud-coréen au service d’Ali Bongo depuis environ une trentaine d’années. L’homme de 67 ans, a été recruté en 1984 et est resté l’ange gardien de Bongo fils, alors qu’il était ministre des Affaires étrangères à la Défense nationale avant d’atteindre la magistrature suprême en 2009. C’est donc la fin d’une véritable histoire d’amour entre les deux hommes.

Il faut noter que c’est à l’issue du conseil des ministres tenu mardi et présidé par le président de la république, le premier depuis environ 4 mois, que la décision a été prise de donner sa retraite à l’homme de main et ancien conseiller spécial de Bongo. Il sera donc remplacé par Cyriaque Andjoua qui se chargera désormais de la sécurité du président.