Fils Tué

Du nouveau dans l’affaire de la fillette de 2 ans tuée à Mbour. Selon les information du quotidien Liberation, l’enfant qui répondait au nom de Ndiaya Gueye, est la victime collatérale d’un sordide règlement de comptes. “C’était une exécution. Rien de plus. Mais, il n’y a aucune trace de viol”, confesse une source autorisée.

En effet dans cette affaire, cinq (5) personnes dont le principal tueur ont été placées en garde en vue. Et selon nos confrères, l’un des mis en cause principal, dont le père est en prison pour trafic de drogue, était locataire dans la maison de la victime.

Mieux, c’est suite à un différend avec la mère de la victime Ndiaya Gueye qu’il a planifié l’horrible crime pour se venger avant de faire disparaître le corps avec l’aide de son épouse et de ses amis. D’ailleurs, il a expliqué ses motivations, dans les détails, à la police qui devrait procéder à une reconstitution des faits.

Laisser un commentaire