Fast-track en marche: un projet de 17 milliards pour moderniser les centres d'Etat civil

Fast-track en marche! Le gouvernement va lancer prochainement un projet de modernisation des centres secondaires d’état civil des communes, financé à hauteur de 17 milliards de francs CFA par l’Union européenne, selon le ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, Oumar Guèye.

Lors d’un Crd spécial d’évaluation de la 1ere phase de l’Acte III de la décentralisation tenu ce lundi dans la commune de Fatcik, en présence de plusieurs autorités administratives de la région, Oumar Guèye a annoncé que ce projet « va moderniser et numériser l’état civil ».

« Il s’agira, avec cette modernisation, de faire en sorte qu’un citoyen résidant à Fatick et originaire du Fouta puisse avoir à Fatick même son extrait de naissance, son casier judiciaire ou encore sa pièce d’identité. Ainsi, tous les centres secondaires d’état civil des communes seront interconnectés et informatisés grâce aux Ntic », a-t-il expliqué.
Selon lui, les équipes de son département travaillent actuellement sur les voies et moyens de mettre en œuvre ce projet, avec l’appui de l’Union européenne.
La solution aux problèmes de l’état civil, « passe par une dématérialisation des services grâce aux NTIC », a fait saloir le ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire avant d’ajouter qu’« un pays ne peut se développer sans la maîtrise de son état civil et de sa démographie ».
Avec Aps

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.