Un professeur de l’université de Pittsburgh en Pennsylvanie faisant des recherches sur le Covid-19 a été retrouvé mort le 2 mai après avoir été tué par balles, déclare la police selon CNN.

Le défunt a été identifié comme étant le professeur assistant de recherche Bing Liu. Il a été retrouvé à son domicile avec des blessures par balles à la tête, au cou, au torse et aux extrémités, rapporte le département de police du canton de Ross situé en Pennsylvanie.

Un homme non identifié a été retrouvé mort dans sa voiture, non loin des lieux du crime, et les enquêteurs le soupçonnent d’avoir abattu Bing Liu, avant de retourner à sa voiture et de se suicider. Ils pensent également que les deux hommes se connaissaient mais ignorent le motif de cet acte, rapporte toujours CNN.

« IL ETAIT SUR LE POINT DE FAIRE DES DECOUVERTES TRES IMPORTANTES »

L’université de Pittsburgh s’est exprimée dans une publication. Elle se dit « profondement attristée par la mort tragique de Bing Liu, un chercheur prolifique et un collègue admiré de Pitt ». Le professeur était très investi dans les recherches sur le Covid-19, selon ses collègues du département de biologie computationnelle et systémique de l’université : « Bing était sur le point de faire des découvertes très importantes pour comprendre les mécanismes cellulaires qui sous-tendent l’infection par le SARS-CoV-2 et la base cellulaire des complications suivantes ».

Ces mêmes confrères le décrivent comme un chercheur et un mentor exceptionnel, et se sont engagés à mener à bien ses recherches « dans un effort pour rendre hommage à son excellence scientifique ».

Laisser un commentaire