Etats-Unis: L’élève avocate Kim Kardashian a déjà aidé à faire libérer 17 détenus

Durant les trois derniers mois, l’élève avocate Kim Kardashian a aidé à libérer de nombreux prisonniers des prisons américaines. « Je me suis dit que je voulais me battre pour les gens qui ont payé leur dette envers la société« .

Dans les colonnes de Vogue il y a quelques semaines, Kim Kardashian expliquait pourquoi  elle avait décidé de devenir avocate. Et si l’information en avait amusé plus d’un, force est de constater que l’épouse de Kanye West est sur la bonne voie. Comme le rapporte TMZ, Kim Kardashian a d’ores et déjà participé à la libération de… 17 prisonniers américains ! La it girl et son équipe juridique ont voulu participer à la campagne 90 Days of Freedom en plaidant le cas de plusieurs prisonniers, qui purgeaient des peines à perpétuité aux USA.

Nos confrères américains rapportent trois cas soutenus par celle qui s’apprête à devenir maman pour la quatrième fois. Il y a d’abord Jamelle Carraway, qui a retrouvé sa famille après 11 années passées derrière les barreaux pour possession de cocaïne. Comme elle, Eric Balcom est de retour chez lui, lui qui a été condamné à l’âge de 16 ans à la prison à vie et Terrence Byrd est sorti après 25 ans emprisonné. Si elle a décidé de reprendre ses études, c’est après avoir plaidé le cas d’Alice Marie Johnson auprès de Donald Trump. A 63 ans, cette Américaine avait été condamnée à la perpétuité en 1997 pour blanchiment d’argent et trafic de drogues.

En juin 2018, le président des Etats-Unis avait reçu Kim Kardashian à la Maison Blanche et avait finalement décidé de lui accorder la grâce présidentielle. « La Maison Blanche m’a appelée en tant que conseillère pour aider à réformer le système de justice pénale. Puis je me retrouve dans la salle Roosevelt avec ce juge qui a prononcé de lourdes sentences et ces gens très puissants, expliquait Kim Kardashian à Vogue. J’étais assise là, et je me suis dit ‘mince, j’ai besoin d’en savoir plus’. »