Etats-Unis: Ivanka Trump critiquée sur la toile pour avoir souhaité une bonne fête de l'Aïd aux musulmans

Récemment moquée sur la toile pour avoir tenté de s’immiscer au sein d’une conversation entre plusieurs chefs d’État et Christine Lagarde, alors présidente du FMI, à l’occasion du dernier G20, Ivanka Trump c’est une nouvelle fois illustrée sur les réseaux sociaux. En effet, la fille du président américain a été pointée du doigt pour avoir souhaité aux musulmans du monde entier, une bonne fête de l’Aïd.

Problème, de nombreux internautes lui ont rappelé que c’est bien l’administration dans laquelle elle officie, qui a décidé d’interdire la venue aux États-Unis de ressortissants de plusieurs pays musulmans. En effet, c’est au mois de février 2017 que l’Ordre 13769, visant à protéger les États-Unis des terroristes étrangers, a été officiellement mis en route. La politique également menée par le gouvernement américain, qualifiée par certains de raciste, ne joue pas non plus en la faveur d’Ivanka Trump, qualifiée par certains d’ignorante et d’insensible.

Ivanka Trump, encore moquée sur le net

Quelques instants seulement après ce poste qui a provoqué une petite polémique, Ivanka Trump a également posté un second message via lequel elle souhaitait à tous les Juifs du monde, de passer une bonne journée de Tisha Beav, fête juive initiée par les prophètes afin de fêter l’anniversaire de la chute du premier Temple de Jérusalem. Pour rappel, la conseillère à la Maison-Blanche s’est convertie au judaïsme afin de se marier avec son époux, Jared Kushner, lui aussi membre de l’exécutif américain.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.