L’administration pénitentiaire a démenti hier, l’information selon laquelle, Hissein Habré, condamné à perpétuité par les défuntes Chambres africaines extraordinaires (Cae) est gravement malade à la prison Cap manuel. Seulement, selon Fatimé Raymonne Habré, la femme de l’ancien président Tchadien, bat en brèche toute idée selon laquelle l’état de santé de son mari serait en bonne santé. Elle déplore le fait que la santé de Habré ne préoccupe personne. « L’état de santé de mon mari est en constante dégradation depuis le début de l’année. Des certificats médicaux ont bien été délivrés pour attester de cette situation », précise-t-elle.

« L’Administration n’a jamais souhaité gérer la santé du président, tout simplement parce que la voyant se dégrader chaque jour, d’une part, et d’autre part, faisant le constat qu’il n’y avait aucune réelle écoute des autorités politiques sur la question de sa santé, elle a préféré laisser à la famille, le soin d’agir quand il est malade, de chercher un médecin, de prendre les rendez-vous médicaux, d’acheter les médicaments et de veiller à ce qu’il aille mieux », dénonce-t-elle.

La Dame va plus loin en affirmant en révélant que « grâce à l’alerte de nos confrères du quotidien Vox Populi, un inspecteur et un médecin se sont rendus à la prison pour une simple visite et non pour attester d’un quelconque état de santé. A la suite de quoi, un démenti a été envoyé à la presse ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.