Le cas Hissein Habré a été évoqué lors de la plénière qui s’est tenue en présence du ministre de la justice maître Malick Sall à l’Assemblée nationale. Interpellé sur la situation carcéral de l’ancien président tchadien détenu au Cap Manuel où il purge une peine de prison à perpétuité, le garde des sceaux précise que ce dernier est un détenu de la communauté internationale et demande à l’opinion de ne pas “céder à la pression“.

L’ex président se serait blessé sciemment

Après la récente sortie de l’épouse d’Hissein Habré, Fatimé Raymonde Habré, qui dénonce une mauvaise prise en charge médicale de son époux, les autorités accusent les proches du détenu d’adopter la démarche de la manipulation. Habré se serait lui-même infligé une blessure à l’épaule en se cognant volontairement. La fracture se situerait au niveau de la clavicule et non au bras comme le prétend Madame Habré dans son communiqué de presse. La Direction de la prison du Cap Manuel révèle que Habré se serait auparavant versé de l’eau chaude au pied de manière volontaire.

Fatimé Raymonde Habré avait tenu une conférence de presse lundi pour dénoncer les conditions de prise en charge médical de son mari. Cette dernière a auparavant publié un communiqué pour alerter sur l’état de santé de son époux qui serait victime d’un accident dans sa cellule qui a occasionné une fracture. Madame Habré demande une hospitalisation pour son mari qui selon la Prison n’est pas nécessaire. Habré qui a été consulté par un médecin militaire, le Général Professeur Momar Sène aurait refusé de se présenter à son rendez-vous de ce lundi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.