le présumé meurtrier arrêté

Du nouveau dans l’affaire du drame de Diourbel où le professeur Henri Ndiaye a été poignardé par son élève Henriette Diatta. Selon les informations de Libération, au moins quatre personnes ont été arrêtées et placées  présentement en garde à vue à la gendarmerie de Ndoulo. La mère de l’élève Henriette est mise aux  arrêts pour avoir ouvert un bar  sans autorisation.

Quid des trois enseignants arrêtés?  Il leur est reproché le délit de non assistance à personne en danger. Si l’enseignant est passé de vie à trépas, c’est parce qu’il n’a pas été sauvé par ses collègues qui étaient dans le bar au moment des faits. Henri a été poignardé à la cuisse vers 11 h  et ses collègues n’ont daigné l’évacuer à l’hôpital que vers 17 heures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.