HomeSociétéEn France, un musulman se fait violenter parce qu'il a célébré la...

En France, un musulman se fait violenter parce qu’il a célébré la fête de Noel

Hier 25 décembre, le monde entier célébrait la fête de Noël, un jour spécial pour tous les chrétiens du monde. Cette année, la Noël s’est déroulée dans un contexte assez particulier marqué par la pandémie du coronavirus qui continue de sévir aux quatre coins de la planète. En France, alors que le pays est frappé de plein fouet par une seconde vague épidémiologique, les autorités avaient appelé à la plus grande vigilance quant au respect des mesures de gestes barrières. La fête de Noël a eu un goût particulier pour un jeune homme de 20 ans dans l’Hexagone. Ce dernier, de confession musulmane, voulait rendre hommage à ses connaissances qui fêtaient la Noël et mal lui en a pris.

Pourquoi tant de haine

Le jeune homme a publié sur les réseaux sociaux des photos de lui entrain de fêter la Noël. Cette initiative a provoqué le courroux d’un certain nombre d’individus de l’entourage du jeune. C’est sur internet qu’il a reçu les premières menaces venant d’une connaissance avec laquelle ils ont fréquenté une école de confession musulmane. L’individu a indiqué qu’il était inadmissible que son camarade puisse fêter la Noël car il n’est pas chrétien. Il fut également reproché au jeune homme d’être le fils d’un officier de police.

Le jeune homme de 20 ans ne comprenait pas pourquoi son camarade se comportait de manière aussi intolérante, il décida alors de le rencontrer pour éclaircir les choses. Malheureusement pour lui, lors de la rencontre, le jeune homme est tombé dans un piège sournois. Son camarade était au rendez-vous, mais celui-ci était accompagné par cinq autres personnes qui étaient décidées en a découdre avec le pauvre jeune homme.

Ce dernier fut copieusement molesté et frappé. Son seul tord c’est d’avoir voulu être en communion avec ses proches chrétiens en participant aux réjouissances de Noël. Mais où va notre monde? la religion est censée nous unir et non nous diviser. « Cette affaire ne doit pas rester sans suite. Ce sont des comportements sectaires et racistes. C’est inacceptable au XXIe siècle. Chacun est libre de fêter ce qu’il veut et comme il l’entend.” a déclaré la mère du jeune homme tabassé. La police s’est saisie de l’affaire,

- Advertisment -

Most Popular