Le DG de l’ISEG est loin de se tirer d’affaire. Alors que Mamadou Diop, accusé de viol suivi de grossesse sur mineure est toujours en garde à vue, les enquêteurs s’intéressent désormais à l’âge de son accusatrice Dieynaba Baldé. Le journal Les Echos révèle, en effet, que les enquêteurs suspectent la jeune chanteuse d’avoir fabriqué de faux documents administratifs pour réduire son âge.

L’attention des enquêteurs a été attirée par l’acte de naissance fournis par Dieynaba Baldé, qui date de 2011, selon le journal. Dieynaba Baldé est âgée de 17 ans selon ces documents et avait 16 ans au moment des faits incriminés.

Laisser un commentaire