Cheikh Oumar Hann compte laver son honneur. Ainsi, après Pape Alé Niang et Mody Niang, le ministre poursuit l’ancienne patronne de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption, Nafi Ngom Keïta. L’ancien directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) poursuit Mme Ngom pour complicité et diffamation. Selon le quotidien LesEchos qui rapporte l’information, Nafi Ngom a déjà reçu une citation directe de la part de l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.