A Touba hier, pour assister à la commémoration du Magal dédié à la fille cadette de Serigne Touba, Sokhna Maimouna Mbacké, le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly a cogné sans retenue, son collègue Ousmane Sonko. Le leader du Pastef s’est défoulé, lors de sa conférence de presse, sur ses camarades du Front de résistance nationale (Frn) qui ont pris part au dialogue national lancé par Macky.

Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly traite ainsi Ousmane Sonko d’impoli. «J’ai entendu les propos erronés d’Ousmane Sonko. Il est libre de s’abstenir, mais il n’a pas le droit de nous accuser de trahison ou de complot avec le chef de l’Etat. Sonko est très impoli et doit présenter des excuses publiques», martèle-t-il.

Le Coordonnateur de Bok Gis Gis à Mbacké d’ajouter : «je suis plus hostile au régime en place, mais je me suis rangé à la volonté du peuple».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.