Aliou Sall Macky Sall BBC

Le scandale à 10 milliards continuent de faire des effets au sein de la société sénégalaise. Quelques jours après avoir démissionné de la Caisse des Dpôts et de consignation, les sénégalais ne lâchent pas l’affaire et veulent comme plus que tout découvrir la vérité. Dans ce sens, Macky Sall aussi a réagi et a affirmé que « la vérité éclatera un jour », selon le quotidien L’Observateur.

L’Observateur rapporte que le mardi dernier, un peu avant de prendre l’avion pour le japon, il a assuré à ses collaborateur que « l’affaire sera diligentée et l’on saura où se situe la vérité ». En marge de la prière de la Korité le 5 juin dernier, à la grande Mosquée de Dakar, le chef de l’Etat qui s’est exprimé pour la première fois sur cette affaire, avait réfuté les accusations de la chaîne britannique et assuré que la vérité serait rétablie.

«Dans un reportage de la BBC, le nom de mon frère a été cité sur la gestion du pétrole et du gaz au Sénégal. C’est des accusations fausses portées par des individus tapis dans l’ombre, pour essayer de déstabiliser le pays. Cependant, je veux rassurer les Sénégalais que je ne suis pas un dirigeant qui va céder face à l’intimidation», déclarait-il.

Le même jour dans l’après-midi, son gouvernement a organisé une conférence de presse pour soutenir sa thèse. Depuis, une vive polémique s’est installée entre d’un côté, le pouvoir et de l’autre, l’opposition et la société civile.

D’après le journal, la conviction de Macky Sall est que le tollé suscité par cette affaire, relève de la politique. Mais, « il a assuré en petit comité, que les différentes procédures enclenchées par le parquet vont aller jusqu’au bout et il sera le premier à assurer la collaboration avec la justice. C’est pourquoi il veut rester dans sa logique de ne protéger personne. Le Président aurait déjà prévenu qu’il va libérer tout collaborateur appelé à aider à la manifestation de la vérité », écrit L’Observateur.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.