Décès de Cheikh Béthio Thioune: Quand sa succession fait polémique !

Depuis la mort du guide des Thiantacounes, la maison mortuaire ne désemplit pas. Une tente est dressée à l’intérieur de la maison pour accueillir les disciples qui continuent d’assaillir la maison. Une grande cérémonie religieuse y est organisée. Elle est dirigée par le fils aîné du défunt Cheikh, Serigne Saliou Thioune.

Mais, la cérémonie a fini en queue de poisson. Des talibés ont récusé Serigne Saliou Thioune . « Nous ne sommes pas d’accord avec la façon dont vous organisez la cérémonie. Vous ne devez pas nous diriger. Le Cheikh a été très clair. Il nous avait demandé de suivre Sokhna Aïda Diallo », a déclaré un disciple qui était dans l’assistance. Une intervention surprenante mais approuvée par d’autres thiantacounes. Des voix contestataires s’élèvent de part et d’autre. La cérémonie est ainsi interrompue, informe emedia-sn.

Visiblement très remonté contre les perturbateurs de la rencontre, Serigne Saliou Thioune prend la parole pour recadrer le débat. « Je ne suis pas venu, ici, pour vous diriger. Si je suis présent à cette cérémonie, c’est parce que c’est mon père qui est décédé. Donc, c’est normal que je sois là mais, je ne prétends pas à vous diriger », a déclaré Serigne Salioune Thioune. Avant de faire savoir qu’il ne tolérerait plus de tels comportements. « Nous devons respecter la mémoire du défunt en ayant un bon comportement. Je ne vais plus accepter que de telles choses se reproduisent », a-t-il déclaré.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.