femme trafic drogue

Le trafic de drogue est en pleine « croissance » au Sénégal. Après a saisie record faite au port de Dakar, les trafiquants aussi n’ont dit leur dernier mot. Il faut penser à changer de stratégie et tous les moyens sont « bons pour ne pas se faire chopper ».

En effet, B. Konaté, une guinéenne, a été attraite à la barre de la chambre criminelle de Dakar, hier mercredi, pour trafic de drogue. Elle avait dissimulé de l’héroïne répartie dans trois (3) préservatifs, qu’elle avait par la suite introduits dans ses parties intimes.

L’accusée qui se disculpe, évoque des ennuis financiers avant de mettre en cause Vic, un Nigérian.

Et l’accusée d’ajouter « Nic m’a remise trois (3) préservatifs remplis de poudre blanche mais j’ignorais que c’était de la drogue. Il m’a suggéré de les remettre dans mon slip et de les transporter à Dakar, moyennant 1 500 dollars. »

L’argent, affirme-t-elle, devait servir à payer son opération estimée à 800 mille F CFA. » Binetou Konaté demande pardon.  Elle sera fixée sur son sort le 18 septembre prochain.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.