Après la France, c’est désormais toute l’Union européenne qui a décidé de mettre un frein à l’utilisation de l’hydroxychloroquine, portant ainsi un coup aux espoirs de traitement promus par le président américain.

Les gouvernements européens ont décidé de mettre fin à l’utilisation de l’hydroxychloroquine, un médicament antipaludique, pour traiter les patients atteints de COVID-19, et un deuxième essai mondial a été suspendu. La chloroquine avait été présentée par le président américain, Donald Trump, comme un traitement prometteur contre le Coronavirus et plusieurs pays du monde ont adopté le produit.

Cependant, à la suite d’un rapport d’enquêtes de certains scientifiques, le médicament a été reconnu non efficace contre Covid-19 et aussi qu’il aurait plusieurs effets secondaires sur les patients. Cette étude a été contestée par le docteur Didier Raoult, qui avait recommandé la chloroquine contre le virus. Dans tous les cas, plusieurs autres pays continuent de faire usage du produit surtout en Afrique et estiment que les résultats sont satisfaisants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.