HomeA la uneCovid-19: Londres en état d'alerte maximal

Covid-19: Londres en état d’alerte maximal

Une nouvelle variante du coronavirus déferle actuellement sur le continent et c’est la Grande-Bretagne qui est en train de payer le plus lourd tribut. La nouvelle souche du covid-19, réputée beaucoup plus contagieuse fait actuellement des dégâts en Angleterre. Les hôpitaux sont submergés et les premiers responsables du pays sont sur le point de faire appel aux services de l’armée pour gérer cette deuxième vague de contamination qui est foudroyante. Ce vendredi 09 janvier, Sadiq Khan, le maire de la ville de Londres a tiré la sonnette d’alarme sur la situation sanitaire dans sa ville.

La situation est grave

Selon les dires du bourgmestre, la situation est hors de contrôle et les chiffres sont tout simplement effarants pire que ceux enregistrés lors de la première vague. Au cours des dernières 24h, 1325 personnes sont décédés des suites du nouveau coronavirus, un record depuis le début de la propagation de la maladie. Dans sa déclaration, Sadiq Khan semble dépassé par la situation sanitaire actuelle. Il a rappelé aux londoniens qu’il est ultra-impératif qu’ils restent chez eux afin de ralentir la propagation du covid-19. Khan a même écrit une lettre ouverte au Premier ministre, Boris Johnson afin que celui-ci rende obligatoire le port du masque dans tous les lieux publics.

L’état d’urgence fut décrété dans la ville de Londres et toutes les ressources sont présentement mobilisées pour faire face à cette terrible deuxième vague. D’après les autorités sanitaires, un londonien sur 30 serait infecté par la nouvelle variante du covid-19 mais pour Sadiq Khan, ce chiffre est beaucoup plus affolant (1 londonien sur 20).  » La situation à Londres est désormais critique et nous manquerons de lits d’hôpitaux dans les deux prochaines semaines si la propagation du virus n’est pas enrayée de façon drastique » livrera le maire de Londres. Les prochains jours s’annoncent donc déterminant dans la lutte contre la propagation du coronavirus en Angleterre.

- Advertisment -

Most Popular