dioufy

Bonne nouvelle pour Assane Diouf et Cheikh Gadiaga ! Après avoir saisi  la Cour de justice de la Cedeao  contre l’Etat du Sénégal, pour « mauvais traitements, détentions arbitraires et violations de leurs droits à être jugés dans les délais raisonnables ». La juridiction sous-régionale a tranché en condamnant l’État du Sénégal à payer 30 millions de Fcfa à Assane Diouf et Cheikh Mbacké Gadiaga pour « détention arbitraire », renseigne Les Echos.

Assane Diouf réclamait à l’Etat du Sénégal 500 millions de francs CFA et Cheikh Mbacké Gadiaga, 50 millions, « en réparation des préjudices causés par la violation de leurs droits garantis et protégés par les instruments internationaux. En détention depuis plus d’un an, Assane Diouf a été arrêté pour injures publiques et Cheikh Mbacké Gadiaga pour extorsion de fonds et chantage. Ils ont été tous libérés.