« Boycotter l’Afrique du Sud, est un discours d’abruti politique congénital », Kemi Séba

Nathalie Yamb, conseillère de Mamadou Koulibaly, fondateur du parti  Liberté et démocratie pour la République (LIDER,) a été interpellée ce lundi 02 décembre 2019 par la police ivoirienne. Accusée d’activités incompatibles avec l’intérêt national, l’opposante a été expulsée de la Côte d’Ivoire vers la Suisse. Face à cette situation la réaction de l’activiste béninois Kemi Seba ne s’est pas fait attendre.

De nationalité suisse et camerounaise, Nathalie Yamb est accusée par les autorités ivoiriennes d’avoir tenu des propos acerbes à leur encontre. Selon Kemi Seba, président de l’ONG Urgence Panafricaniste, dans une lettre rendue publique sur les réseaux sociaux, pour avoir été ces 24 derniers mois, expulsé du Sénégal, de Côte d’Ivoire, du Togo et de la Guinée, dans le seul cadre de son combat, il se dit comprendre la situation de Nathalie. “Être arraché de sa terre africaine pour être renvoyé en Occident rappelle tragiquement le trajet que les meilleurs de nos aïeux faisaient lorsqu’ils étaient capturés puis déportés dans les Amériques afin d’y être détenu pendant 400 ans” a t-rappelé
A en croire Kemi Seba, ce combat est une lutte qui fait tout perdre en cette vie, Famille, stabilité sociale, sérénité, libertés individuelles. Mais il pense que l’histoire leur donnera raison. “Et la Françafrique tombera. Ce n’est qu’une question de temps. Je t’aime grande sœur. Sois forte. Il te reste sans doute d’autres pays où toi aussi ils chercheront à t’expulser. Mais c’est le prix à payer pour que notre peuple puisse être libéré”,va t-il exprimer en guise de soutien envers Nathalie Yamb.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.