FRANCEAFRIQUE

La polémique autour du franc CFA continue de faire le tour du monde et agace au plus haut point, certains dirigeants africains, qui ne veulent pas s’en débarrasser. En visite en France, le président ivoirien, Alassane Ouattara se fait le défenseur du franc Cfa et indique ne pas comprendre « ce faux débat sur le franc CFA ».

«Je ne veux pas faire manque d’humilité, moi j’ai été directeur des études de la banque centrale de l’Afrique centrale qui émet le Franc CFA, j’ai été vice-gouverneur, j’ai été gouverneur de la BCEAO, j’ai été directeur général adjoint du fond monétaire international, alors je crois qu’il faut que ce débat cesse. Que des gens en parlent sans savoir de quoi ils parlent », s’est exclamé le président.

Pour rappel la réaction de Ouattara fait suite à sa rencontre avec le président français Emmanuel Macron à l’Elysée vendredi ; plusieurs observateurs africains et les internautes ont réagi sur les réseaux sociaux, indiquant que le président ivoirien vient de démontrer clairement son attachement au CFA et son manque de volonté de s’en débarrasser comme le souhaitent bon nombres d’africains. La CEDEAO, dont fait partie la Côte d’Ivoire, envisage de créer à l’horizon 2020, une monnaie unique de l’organisation, qui bien entendu mettra fin au CFA, dans les pays membres qui en usent.