Home Politique Corruption à l’Iaaf: Une nouvelle commission rogatoire envoyée à Dakar

Corruption à l’Iaaf: Une nouvelle commission rogatoire envoyée à Dakar

Dakar va-t-il extrader Papa Massata Diack, visé par une enquête pour corruption ouverte contre son père, Lamine Diack ? Dakar, qui a confié le dossier au Doyen des juges, a accepté d’exécuter la demande du magistrat Français qui cible Diack-fils, rapporte Libération. En clair, le Sénégal donne carte blanche au juge français en charge du scandale de corruption au sein de l’Iaaf, l’instance de athlétisme mondial.

A rappeler que les autorités judiciaires sénégalaises ont reçu, fin avril, une commission rogatoire française du juge Renaud Rumbeke qui demande l’interrogatoire, sur la base d’un questionnaire qu’il a transmis,  Papa Massata Diack, sa mise en examen mais aussi une enquête détaillée sur ses comptes bancaires et biens au Sénégal.

Si en 2016, les autorités sénégalaises s’étaient opposées à pareille demande, cette fois-ci tout indique que la commission rogatoire sera exécutée puisque le juge français est revenu à la charge après les assurances faites par Macky Sall à Thomas Bach.

 

Most Popular

Escroquerie et abus de confiance: Le chauffeur du nouveau khalife des Niassènes arrêté

C’est un gros scandale que la famille Niassène de Kaolack a cherché, par tous les moyens, à taire. B. Kounta, le chauffeur du nouveau...

recrudescence des cas importés: Abdoulaye Diouf Sarr annonce des mesures dès demain

Depuis plusieurs semaines, on a noté au Sénégal une baisse drastique des cas de contamination et de décès. Mais ce qui commence à gâcher...

Guinée: La réaction d’Alpha Condé après sa réélection !

Déclaré vainqueur de la présidentielle du 18 octobre 2020 par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), ce samedi, Alpha Condé a remercié les guinéens...

Dernière minute: Abdou Karim Gueye arrêté pour avoir brûlé le drapeau français

Abdou Karim Gueye a été arrêté pour avoir brûlé le drapeau de la France suite au discours du président français, Emmanuel Macron. C’est son...