Le premier ministre britannique, Boris Johnson, infecté par le coronavirus, a commencé ce mercredi, sa deuxième journée en soins intensifs. De source officielle, son état de santé est « stable » et s’améliore progressivement.

Admis dimanche à l’hôpital St. Thomas de Londres, Boris Johnson « reçoit un traitement standard à l’oxygène et respire sans aucune assistance. Il n’a pas eu besoin de ventilation mécanique ou d’aide respiratoire non invasive », a expliqué mardi son porte-parole. Ce mercredi, la Grande Bretagne compte 55.000 personnes contaminées et près de 6.200 morts. Mais, l’état de santé du premier ministre hospitalisé depuis dimanche s’améliore, selon les dernières nouvelles.

«Le Premier ministre Boris Johnson est dans un état stable» et «il a un bon moral» après deux nuits passées en soins intensifs, indique le secrétaire d’Etat à la Santé, Edward Argar, sur la télévision Sky News. «Il a précédemment reçu de l’oxygène mais il n’est pas placé sous respirateur», a-t-il ajouté.

Le pic de la pandémie

Selon les autorités britanniques, le pays connaîtra le pic de la maladie à coronavirus dans les prochains jours. Un prolongement de la mesure du confinement s’avère donc indispensable. Mardi, plus de 786 décès ont été enregistrés en 24 heures dans le pays.

Laisser un commentaire