Casamance: Salif Sadio contré, l'armée déployée à Diouloulou

La rencontre populaire pour une communication dans le processus de paix, appelée par Salif Sadio n’a pas été autorisée cette fois-ci par l’Etat. Ainsi, Salif Sadio et ses hommes ne comptent pas respecter le mot d’ordre de l’Etat. La rencontre devrait se tenir ce Samedi 22 juin à Diouloulou, dans le département de Bignona, région de Ziguinchor.

Pour empêcher Salif Sadio de tenir ce rassemblement, le commandement militaire a déployé un important dispositif sécuritaire en guise de renfort dans la zone.

«Cette rencontre est interdite par l’Etat. Salif Sadio n’a pas le droit d’organiser cette manifestation car il n’a déposé aucune demande d’autorisation», a soutenu une autorité, selon igfm.

Dans la commune de Diouloulou, les populations craignent le pire. Elles se sont retirées ce vendredi dans les mosquées, les églises et autres lieux de cultes pour prier afin que cette journée du samedi se passe sans anicroche. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.