idrissa seck à reubeus

Idrissa Seck ne rate jamais une occasion de catapulter le Président sortant dans les cordes. ‘’Je ne connais au monde aucun pays ou les populations ont choisi le nom du président en exercice pour traduire la détresse, la pauvreté et la dèche. Le seul pays où je connais ça, c’est au Sénégal. Les populations ont choisi le nom du président comme synonyme de la dèche et de la pauvreté . Ko Wakhal, thi Sénégal, mounéla deukbi dafa Macky’’, a-t-il soutenu, ce mardi, lors de son passage à Bignona.

En effet, pour le candidat de la coalition “Idy 2019”, “quand tu arrives à un stade où au terme d’un seul mandat, tu symbolises aux yeux de la population, l’échec à tous les niveaux, vraiment, tu dois te revoir, préparer tes valises dans la plus grande discrétion, détaler et nous laisser notre pays pour qu’on puisse le redresser”.