Colère de aminata tall contre mimi touré

Si les caisses du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) sont vides, ce serait la faute de son actuelle Présidente. Et c’est celle que cette dernière a remplacé qui le dit. En réaction à l’article de Walf Quotidien, paru ce jeudi, faisant état des caisses vides du CESE, Aminata Tall a réagi. Elle dégage ses responsabilités, dresse un bilan et charge sa successeur.

Le 31 Mai 2019, date à laquelle j’ai officiellement quitté le CESE, la situation
financière que j’ai laissé était comme suit :
1. Le solde budgétaire était de 2.507.938.931 (deux milliards, cinq
cent sept millions neuf cent trente-huit mille neuf cent trente et un)
francs CFA ;
2.Une instance d’engagement de 330.000.000 (trois cent trente millions)
francs CFA réalisée par l’actuelle Président dès son arrivée au
mois de Juin ;
3. Le solde du compte bancaire SGBS était de 387.886.492 (trois
cent quatre-vingt-sept millions huit cent quatre-vingt-six mille quatre
cent quatre-vingt-douze) francs CFA
4. Le solde du compte de dépôt Trésor était de 17.389.576 (dix- sept
millions trois cent quatre-vingt-neuf mille cinq cent soixante-seize)
francs CFA ;
5. Le solde de la caisse principale de l’ACP : 3.330.204 (trois millions
trois cent trente mille deux cent quatre) francs CFA.
Toutes ces informations ci – dessus ne souffrent d’aucune contestation
et sont vérifiables auprès des services administratifs et financiers
de l’institution en l’occurrence : le Secrétariat Général, l’ACP, le
SAGE, ainsi qu’au niveau des services habilités au sein du ministère
des finances et du budget.
Ainsi à la date de mon départ, seules deux tranches ont été décaissées,
le reliquat correspondant au solde budgétaire et à l’instance d’engagement
précités, ont été engagés par les soins de l’actuelle Présidente.
Le budget global du CESE est de 6.227.590.000 (six milliards deux cent
vingt-sept millions cinq cent quatre-vingt mille) francs CFA (personnel, fonctionnement,
charges sociales, conseillers, investissements), et est décaissé
en 4 tranches selon les règles de gestion établies.

Ne s’arrêtant pas cette démonstration, Aminata Tall conclut son droit de réponse en interpellant l’ancien Premier ministre. « Si aujourd’hui, les caisses du CESE sont vides comme affirmé dans votre article, la question est plutôt à poser à l’actuelle Présidente Aminata Touré sachant que le reliquat devait être engagé en deux tranches : Juillet & Octobre », écrit-elle.

 

Laisser un commentaire