les deux militaires braqueurs de l'agence wafacash

Les deux militaires qui ont braqué l’agence Wafacash à Nord Foire seront déférés aujourd’hui, au parquet, selon L’Obs. Le journal précise que Lamine Sagna, le cerveau présumé, est un récidiviste. Soldat de la classe 2015/3, il avait déjà braqué des douaniers à Ziguinchor.

Quant à son acolyte et « classe de guerre », Abdoulaye Dia, produit de la classe 2009/3, il officiait en qualité de sapeur-aviateur dans l’Armée de l’Air.

Deux jours après ce forfait, L’Armée nationale brise le silence. Le colonel Abdoul Ndiaye, Directeur de l’information et des relations publiques de l’armée sénégalaise (Dirpa), indique à seneweb que l’un des deux individus qui ont planifié le braquage, est un récidiviste qui faisait l’objet d’une procédure de radiation.

« Celui qui a braqué avait un dossier en cours. Parce qu’il avait commis le même type de forfait en Casamance. Et il avait été sanctionné. Il avait commis un vol. On l’a mis aux arrêts et il a un dossier en cours en vue de sa radiation. Donc conscient que les carottes sont cuites pour lui, il est  parti braquer cette banque avec un pistolet qui est utilisé dans la lutte contre le péril animalier sur les pistes d’aviation. On les appelle les éffaroucheurs », explique-t-il.

Quant à la sanction qu’encourent le récidiviste et son acolyte,  il explique qu’il y a des règles en la matière dans l’armée.  Quand quelqu’un commet une faute, il est mis en place une commission  qui statue sur le cas avant qu’une sanction appropriée soit retenue contre lui. Mais, pour l’instant, les deux malfrats sont actuellement en détention à la gendarmerie de la foire. Et la procédure normale va suivre son cours, rassure-t-il.

Check Also

Urgent-Attaque armée à Goudomp: Tout le cheptel emporté !

Des individus armés ont attaqué le village de Safane, dans la commune de Simbandi Balante,…