Rufisque: un enseignant se suicide après avoir laissé un message émouvant

Macouda Baboucar Badji,  un sexagénaire a “mis fin” à ses jours  jeudi 23 juillet dans son village  Macouda dans la commune de Kataba dans le département de Bignona, au sud du Sénégal, selon sud Quotidien.

Sa mort serait entourée de mystère s’il n’avait pas fait savoir à ses proches qu’il était fatigué de traîner une longue maladie qu’il jugeait «incurable». Il aurait parlé  à ses enfants de sa “maladie insupportable”.

Mercredi après avoir conduit son troupeau de bœufs dans la brousse, il se serait pendu non loin de son domicile aux environs de 11 heures si l’on en croit ses proches. Une source au journal de préciser que le corps sans vie du vieux Baboucar Badji  a été acheminé au centre de santé de la localité avant d’être transféré à pour être remis à ses parents.

Ces derniers ont procédé à son inhumation hier, jeudi à Macouda, lieu du drame. L’homme monogame laisse derrière huit enfants dans le village de Macouda où les proches de la victime s’expliquent encore difficilement un tel acte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.