Le premier Clasico de la saison ne se jouera pas, comme prévu à l’origine, le samedi 26 octobre prochain. Pour faire face à la menace des indépendantistes catalans, l’affiche sera reportée à une date ultérieure sur laquelle les deux clubs concernés vont devoir s’entendre.

Inévitablement, tous les fans de ballon rond se réjouissaient de voir approcher la date de cette opposition toujours brûlante entre le FC Barcelone et le Real Madrid. Ce devait être le samedi 26 octobre prochain, au Camp Nou, à 13 heures, dans le cadre de la 10e journée de Liga. Oui mais voilà, en raison des manifestations violentes qui secouent actuellement la ville et opposant les forces de l’ordre aux indépendantistes catalans, la ligue et la fédération ont été convaincues qu’il valait mieux ne pas jouer avec le feu. Le report a donc été officialisé ce vendredi par la RFEF.

Celle-ci a par ailleurs repoussé l’idée d’une inversion de la rencontre, une hypothèse initialement émise par la Liga et qui ne plaisait pas du tout aux deux clubs concernés, en plus de ne pas répondre à un point précis du règlement. En l’état, la mission du réaménagement du calendrier a été confiée au FC Barcelone et au Real Madrid. Les deux protagonistes de ce choc planétaire ont jusqu’à lundi, 10 heures, pour trouver un terrain d’entente et s’accorder sur la date à laquelle ils devront croiser le fer. Si cet ultimatum n’est pas respecté, c’est la commission des compétitions qui tranchera. Mais, d’après la presse locale et notamment AS, Blaugranas et Merengues semblent d’ores et déjà partisans d’une reprogrammation le 18 décembre.

Pourtant, dans ce cas de figure, les Madrilènes se retrouveraient obligés de disputer ce Clasico entre deux matchs compliqués à Valence et contre l’Athletic Bilbao au Santiago-Bernabéu, là où les Catalans auront joué sur la pelouse de la Real Sociedad quelques jours plus tôt, avant d’accueillir Alavés pour une deuxième rencontre à domicile de rang. Mais les deux formations paraissent préférer cette option à celle formulée par la ligue, désireuse de faire jouer ce choc le 7 décembre prochain, en lieu et place des matchs de la 16e journée de championnat prévus ce week-end-là pour les deux géants. Les confrontations, contre Majorque pour le Barça, et face à l’Espanyol pour le Real, seraient alors reportées à leur tour. Le but de la manœuvre étant de parvenir à trouver la meilleure exposition médiatique pour les nombreux diffuseurs, qui payent le prix fort afin de retransmettre cette affiche, dont le coup d’envoi à 13 heures le 26 octobre était censé favoriser également l’audience asiatique de la rencontre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.