Rien n’arrête Lionel Messi. Comme trois jours plus tôt sur la pelouse de Majorque, l’Argentin y est allé de son but, mardi, lors de la réception de Leganes. Un but qui a permis au Barça de l’emporter 2-0 et d’ainsi prendre provisoirement cinq points d’avance sur le Real Madrid Les défenseurs madrilènes ont pourtant tout tenté pour arrêter le sextuple Ballon d’or. Avant de commettre l’irréparable peu après l’heure de jeu, provoquant un penalty que l’Argentin a lui-même transformé, Unai Bustinza s’était ainsi fendu d’un plaquage digne d’un rugbyman sur le n°10 barcelonais peu avant la pause.

Grâce à ce but, sa 26e réalisation de la saison toutes compétitions confondues, dont 22 en Liga, Lionel Messi a un peu plus soigné ses statistiques. Mais c’est pour une autre raison que le natif de Rosario fait parler de lui depuis mardi soir: sa célébration. Malgré un stade vide, il s’est en effet tenu droit devant les tribunes, un index droit pointé vers le ciel et l’autre main posée sur sa hanche, le tout accompagné d’un large sourire.

Interrogé à l’issue de la rencontre, Lionel Messi n’a rien dit au sujet de ce geste. Un geste dans lequel certains voient une prise de position dans le contexte du mouvement Black Lives Matter. Car pour beaucoup, cette posture rappelle celle de Christophe Colomb sur une statue installée à Barcelone. Or certaines voix se sont récemment élevées pour que ce monument soit déboulonné. De quoi donc faire penser que l’Argentin, dont les prises de position sont plutôt rares, milite pour le maintien de cette statue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.