Décès de Cheikh Béthio Thioune: Quand sa succession fait polémique !

Entre les disciples qui reconnaissent en Aida Diallo, 3ème épouse du guide des Thiantacônes, leur guide, et leurs condisciples qui ont fait acte d’allégeance à Serigne Saliou Thioune, fils aîné du défunt Cheikh Béthio Thioune, le feu couve. Un différend ravivé au lendemain de la disparition de Serigne Béthio Thioune. Depuis lors, en effet, les disciples des deux camps s’opposent principalement sur la question de la succession du défunt Khalife, Serigne Béthio Thioune. Une situation qui a créé entre « le nouveau guide des Thantacônes », Serigne Saliou Thioune et la 3ème femme de feu Cheikh Béthio, Aida Diallo, une guerre de succession par disciples interposés. Chacun cherche à attirer dans ses rangs le plus de disciples « thiantacônes ». Cette fracture ouverte a été à l’origine d’un affrontement sanglant entre disciples des deux tendances. Une bagarre rangée qui a eu lieu au domicile du défunt guide, Cheikh Béthio Thioune à Mboro, au bord de la mer.

Après le décès de celui-ci, son fils aîné, Serigne Saliou Geule Tapée, a jugé nécessaire de prendre possession de cette maison de son défunt père, occupée par des disciples proches de Aida Diallo. Celle-ci garde pratiquement le contrôle de la branche financière des Thiantacônes. Serigne S. Thioune a envoyé un émissaire, Mandiaye Diba, pour récupérer les clés de la résidence. Le sieur assane Dièye, qui a en charge de la gestion de la demeure, lui a indiqué qu’il ne pouvait restituer les clés sans l’aval de son « Diawrigne », Madiop Diaw. Les deux hommes vont avoir une violente prise de gueule. Ayant rappliqué sur les lieux, Madiop Diaw reproche l’émissaire de Serigne Saliou Thioune de s’être très mal comporté avec Assane Dièye, qui n’a fait qu’exécuter ses instructions. L’émissaire sera alors rudoyé par ses condisciples du camp adverse, qui vont l’éconduire comme un malpropre. Mandiaye Diba va finir sur un lit d’hôpital. Muni d’un certificat médical, il va déposer plainte. Devant les gendarmes, Mandiaye Diba accusera Madiop Diop de l’avoir violenté. Interpellés puis entendu sur procès-verbal par les pandores de la brigade de Mboro, les mis en cause, Madiop Diop, Assane Dièye et Serigne Mbengue, seront déférés pour coups et blessures volontaires ayant entrainés 7 jours d’incapacité temporaire de travail.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.