aya nakamura victime de violences conjugales

Aya Nakumara rencontre un immense succès avec son deuxième album studio, Nakamura.  Sorti le 2 novembre 2018, le disque porté par les tubes Djadja, La Dot et Copines a été certifié Double Platine, pour plus de 200.000 équivalents ventes (physiques, téléchargements et streaming). Mais côté cœur, c’est bien plus compliqué. La chanteuse, qui vivait une histoire d’amour depuis plusieurs mois avec le rappeur Niska, a mis fin à leurs relations.

Le blogueur Aqababe vient d’annoncer la rupture entre Aya Nakamura et Niska. Violemment, le rappeur l’aurait frappée au visage. De nombreuses vidéos et photos  viennent attester les dénonciations, des témoignages de plusieurs proches aussi.

Aya aurait décidé de rompre parce qu’elle était victime de violences conjugales de son doudou pas aussi doux que ça ! Niska frappait Aya pour un oui ou pour un non, elle encaissait, prenait sur elle jusqu’au jour où elle a craqué et a décidé de le quitter”, laisse entendre Aqababe sur Instagram qui a dévoilé plusieurs snaps du couple et des photos où on apercevait Aya défigurée, les yeux enflés.

Plusieurs fans ont cherché à en savoir plus et ont pu parler à la chanteuse sur les réseaux sociaux, qui s’est confiée sur cette histoire douloureuse. Sur Instagram, un internaute a répété à Aya Nakamura ce que les rumeurs disaient sur Niska : « Il couchait avec Aya, elle est tombée enceinte, et il l’a tabassée pour qu’elle avorte, rouée de coups et tout. C’est pourquoi elle a annulé la sortie du clip « Sucette » et qu’elle a coupé les ponts avec lui. » Ce a quoi la chanteuse a répondu : « Ce n’est pas tout à fait ça mais oui, je me suis fait niquer. » Et l’histoire ne s’arrête pas là !