le terroriste de la nouvelle-zélande

Le tireur du nom de Brenton Harisson Tarrant de l’attentat terroriste ayant visé deux mosquées vendredi 15 mars en Nouvelle-Zélande et appréhendé par la police, a été victime d’une tentative de meurtre.

Malgré l’accès interdit au tribunal pendant la procédure, un homme a tenté de s’introduire par effraction au cours de l’audience pour poignarder le tireur. Il a déclaré qu’il voulait « poignarder » l’accusé et il a montré aux journalistes une arme qu’il portait.

Menotté et vêtu de la tenue blanche des prisonniers devant le tribunal du district de Christchurch, le tireur s’est fendu d’un geste pour montrer son indifférence après les attaques.

L’attaque du vendredi dernier avait ciblé deux mosquées. Selon le bilan, 49 personnes ont été tuées. L’auteur de l’attentat, un certain Brenton Harisson Tarrant avait publié en direct l’attaque sur sa page Facebook, avant d’être appréhendé par la police.