Home International Attaque en Nouvelle-Zélande: Deash promet de se venger

Attaque en Nouvelle-Zélande: Deash promet de se venger

Après l’attaque commise sur deux mosquées à Christchurch en Nouvelle-Zélande, l’Etat islamique a promis de se venger, a indiqué le porte-parole du groupe terroriste Abu al-Hassan al-Muhajir dans un message audio.

La véracité du monologue de 40 minutes n’a toutefois pas pu être vérifiée même s’il a été diffusé par les canaux habituels de l’EI sur les réseaux sociaux.

Vendredi, l’extrémiste de droite australien Brenton Tarrant (28 ans), fasciste autoproclamé, a abattu 50 personnes dans la mosquée al-Nour et celle de Linwood. Trente autres victimes blessées sont encore soignées dans des hôpitaux. L’homme risque la prison à vie.

Le porte-parole de l’EI a menacé les Etats-Unis et leurs alliés pour leur offensive en Syrie alors que les Forces démocratiques syriennes (FDS) resserraient l’étau sur l’ultime réduit du groupe Etat islamique (EI) dans l’est du pays.

Abi Hassan al-Mujahir a dès lors appelé lundi soir ses partisans à se venger sur les combattants kurdes dans le reste de la Syrie.

1 COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Most Popular

Présidentielle en Guinée: Jour de vérité pour le peuple guinéen !

Près de cinq millions et demi de Guinéens sont appelés ce dimanche à choisir leur prochain président, premier rendez-vous sous tension d’un calendrier électoral...

Touba: Ibra Kane, petit-fils de Serigne Bara, tué pour un pot de  »thiacry »

L'affaire fait grand bruit dans la capitale du mouridisme (Touba). En effet, Ibra Kane, petit-fils de Serigne Bara Mbacké a été tué d'un coup...

Présidentielle en Guinée: la Céni publie les premiers résultats

La Commission électorale nationale indépendante a commencé mardi soir à proclamer au compte-gouttes les résultats de l’élection présidentielle de ce dimanche. De son côté...

Professeur décapité en France: Ce que l’on sait

Trois semaines après l'attaque au hachoir devant les anciens locaux de « Charlie Hebdo », à Paris, un professeur d'histoire-géographie, qui lors d'un cours...