Guédiawaye: Un marabout homosexuel arrêté

Le président de l’ONG Jamra , Mame Makhtar Gueye, déclarait récemment que l’État du Sénégal délivrait des récépissés à des organisations LGBT malgré les dispositions de la loi Sénégalaise de l’article 319 du Code pénal qui condamne les actes dits contre-nature. Dans un communiqué publié ce 23 novembre, l’ONG Jamra livre quelques noms de ces supposées associations.

Le ministre soutient le contraire

Invité récemment dans l’émission “Eutoum Islam” de la chaîne de télévision DTV, le président de l’ONG Jamra, Mame Makhtar Gueye précise avoir été reçu par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye. Ce dernier aurait soutenu ne pas avoir délivré de récépissés à des associations homosexuelles. ”Je lui ai dit qu’on ne cible pas une personne, il s’agit de l’État qui est une continuité” poursuit Mame Makhtar Gueye.

Poursuites annoncées

Selon l’ONG Jamra, 16 associations détentrices de récépissés ont été répertoriées. Depuis la nomination de Aly Ngouille Ndiaye, sept de ces récépissés ont été délivrés informe le communiqué de l’ONG Jamra qui précise que neuf autres récépissés ont été délivrés par le gouvernement précédent à ces associations. Les avocats de l’organisation constituent un dossier contre ces associations qui selon eux soutiennent œuvrer dans la lutte contre le SIDA pour les délits de “détournement d’objet social” et “faux et usage de faux“. Un certain nombre des associations ont été nommées dans le communiqué de l’ONG Jamra à savoir AIDES-SENEGAL dirigé par Djadji Diouf, PRUDENCE ou encore l’association ESPOIR HOPE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.