HomeA la uneAssassinat de la journaliste d'Al Jazeera : Le Qatar condamne le "terrorisme"...

Assassinat de la journaliste d’Al Jazeera : Le Qatar condamne le « terrorisme » d’Israël

La correspondante d‘Al Jazeera dans les territoires palestiniens Shireen Abu Akleh a été tuée « de sang froid » par les forces israéliennes alors qu’elle couvrait des affrontements dans le secteur de Jénine, en Cisjordanie occupée, a déclaré mercredi la chaîne qatarie.
« Dans un ce qui est d’évidence un meurtre, en violation des lois et des normes internationales, les forces d’occupation israéliennes ont assassiné de sang-froid la correspondante d’Al Jazeera en Palestine, Shireen Abu Akleh, prise pour cible de tirs à balles réelles tôt ce matin », a précisé Al Jazeera dans un communiqué.

Le ministère qatari des Affaires étrangères a condamné, mercredi, ce qu’il a appelé « le terrorisme israélien parrainé par l’État » et a exigé la fin de son soutien inconditionnel.

C’est ce qui ressort d’un tweet de la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lolwa Al-Khater, commentant le meurtre de Shireen Abu Aqleh, correspondante de la chaîne Al-Jazeera, par l’armée israélienne, dans le nord de la Cisjordanie.

« L’occupation israélienne a tué la journaliste d’Al-Jazeera Shireen Abu Aqleh avec une balle dans la tête alors qu’elle portait une veste de presse et un casque, au moment où elle couvrait leur attaque dans le camp de réfugiés de Jénine. Le terrorisme israélien parrainé par l’Etat et le soutien inconditionnel à Israël doivent cesser », a tweeté la responsable qatarie.

Le ministère palestinien de la Santé avait annoncé mercredi matin, dans un bref communiqué consulté par l’Agence Anadolu le meurtre de la journaliste Shireen Abu Aqleh, 51 ans, correspondante de la chaîne qatarie Al-Jazeera, par les balles de l’armée israélienne dans la ville de Jénine.

- Advertisment -

Most Popular